Do In

Le Do In est une technique d’ automassage issu de la médecine traditionnelle japonaise, proche de la médecine traditionnelle chinoise. Sa pratique est très proche de sa version japonaise appelée Shiatsu « la voie par la pression des doigts »

Le Do In a pour objectif de prévenir et traiter les dysfonctionnements de l’organisme liés à une mauvaise circulation de l’énergie ou « énergie vitale », plus communément connue sous le nom de Ki en japonais ou Chi en chinois. Cette technique de massage est basée sur la stimulation des tsubos (points d’acupuncture).

La séance de Do In commence par une stimulation du haut du corps, en particulier du visage (front, arcades sourcilières, oreilles, paupières, nez, bouche…). On descend ensuite vers le bas du corps, en passant par le cou et les épaules, on insistera sur les mains (qui contiennent les terminaisons de certains méridiens), les poignets… les jambes et en finissant par les pieds (également riches en terminaisons de méridiens).

Une bonne pratique du Do In est liée à la qualité de la respiration.

La pratique du Do In en début de journée, permet de dynamiser le corps en stimulant la circulation de l’énergie. La pratique au coucher pourra faciliter le sommeil en supprimant les tensions accumulées dans le corps au cours de la journée (pollution, nourriture inadaptée, mauvaise respiration, mauvaises postures, stress…).

On distingue deux types de méridiens, chaque méridien Yin est respectivement associé à son méridien Yang

 

Yin :L’énergie remonte depuis le sol, sur le devant du corps. Le point d’entrée principal est nommé « source jaillissante », il appartient au méridien Rein, il est positionné dans le creux de la plante du pied. Les six méridiens bilatéraux Yin sont liés à des organes vitaux, « pleins » : poumon, rate, cœur, rein, maître du Cœur, foie. Le méridien Conception est le méridien Yin qui remonte de l’entre jambe vers la bouche.

Yang :L’énergie descend de l’univers sur le dos, excepté pour l’estomac. Les six méridiens bilatéraux Yang sont liés à des organes « creux » : gros intestin, estomac, intestin grêle, vessie, vésicule biliaire (+triple réchauffeur qui n’est pas un organe réel). Le vaisseau Gouverneur est le méridien « central » Yang remonte dans le dos à partir de l’entre jambe, passe sur le haut du crâne pour finir à la bouche.